« au bon goût de chocolat »

Cette formule nous la retrouvons sur beaucoup de packaging.

Ainsi, combien de fois n’avons-nous pas entendu la publicité nous le dire : les biscuits ou les céréales sont « au bon goût de chocolat ».

Mais pourquoi les marques ne disent-elles pas simplement « au chocolat » ?

Ce n’est pas pour des raisons esthétiques …

En réalité, c’est à la fois beaucoup plus simple et beaucoup plus pervers que ça.

Pour éviter les abus, la règlementation sur le chocolat est très claire et très sévère : tout ce qui ne correspond pas vraiment à la définition du chocolat n’a pas le droit de s’appeler chocolat. Toutes les préparations sans nom à base de graisses végétales diverses, variées et industrielles restent donc… sans nom et ne peuvent pas se prétendre du chocolat. Interdit par exemple d’appeler « chocolat » la pâte brune mystérieuse qui se trouve au centre de certains biscuits, et qui tient davantage du sucre coloré mélangé à des graisses tout juste alimentaires que du véritable chocolat fondu !

La Loi nous protège donc des fabricants de biscuits peu scrupuleux qui voudraient faire passer pour du bon chocolat ce qui n’en est pas. Mais les petits malins de l’agro-alimentaire trouvent toujours de quoi placer une allégation qui servira de miroir aux alouettes !!!

Voilà pourquoi, afin de contourner ce petit problème purement législatif, les industriels, dans leurs publicités, nous parlent du « bon goût de chocolat » : parce que ce n’est pas du chocolat, mêmeque cela en a le goût (enfin plus ou moins) !

Ils évitent ainsi d’être condamnés pour publicité mensongère, voire pour escroquerie pure et simple.

Les industriels, fabricant de biscuit « au bon goût de chocolat » ont donc trouvé une formule bien plus élégante, qui fait croire tout ce qu’il faut sans jamais vraiment mentir.

Les consammateur ne voient que le mot « chocolat » et ne cherchent pas vraiment ce qui se passe derrière ce « bon goût de chocolat »

Mais le pire c’est sans doute que vous trouverez la même formule pour d’autres produits comme : — parfum chocolat — parfum vanille (c’est de la vanille synthétique, pas la moindre goute de gousse de vanille) — arôme fraise (molécules chimiques aromatiques imitant la fraise mais point de mara des bois dans cette mixture) — fraîcheur citron (pas une goutte de citron, bien sûr, sinon on vous le dirait bien gentillement !) — etc.

en bref, dites vous toujours que si un industriel mets dans ses produits (biscuits, yaourts, sirop…) le moindre produit frais et vrai, il vous le dira sans détour et ne choisira pas une formule aussi alambiquée que  » arôme, parfum ou au bon goût » !!!!

aller, avouez-le, vous ne regarderez plus jamais un yaourt aromatisé comme avant !!



Laisser un commentaire

Les animaux en folie |
COMPOSITIONS EN BONBONS |
cocciamiral |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ever
| A chacun sa nature
| gloxinie